Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Domaines pédagogiques > Disciplines > Italien - ESABAC > Echange Palerme Montpellier 2019

Echange Palerme Montpellier 2019

L’adjoint au maire de Montpellier, M. Di Ruggiero entouré des élèves des lycées Ninni Cassarà et Jules Guesde

Séjour à Palerme 2019

Une rencontre exceptionnelle par Elena Briot Blackhall

Ce jour-là, samedi 12 janvier 2019, c’est un homme d’âge mûr, aux cheveux poivre et sel, qui nous accueillit d’un discours simple, mais sincère.
À la seconde même où il eut empoigné son micro, tous les regards furent rivés sur lui, et un silence de respect précéda ses mots. Cet homme souriant et chaleureux se nomme Leoluca Orlando, maire de Palerme.
Après que nous eûmes reçu ce qui se rapprochait des plus beaux mots de bienvenue, il s’installa parmi nous pour regarder avec attention le spectacle des pupi en l’honneur du Genio di Palermo.
Bien qu’Orlando ait un rôle important parmi la communauté sicilienne, il ne semble pas se sentir supérieur à elle. C’est avant tout quelqu’un de très humain qui s’assied à notre égal, et nous considère comme tels. Pour lui, il n’existe aucun immigré à Palerme ; seulement dei Palermitani.
Lorsque le spectacle fut achevé, cet homme de bonne foi nous ouvrit son cœur comme à des amis de longue date, nous livrant certains souvenirs douloureux qu’il sut nous transmettre de façon profonde et émouvante.
Il sut trouver les mots pour nous marquer, élèves comme professeurs, et même nous tirer quelques larmes.
Cette rencontre fut exceptionnelle et je souhaite, au nom de tous les français du lycée Jules Guesde jumelé avec le lycée Ninni Cassarà, remercier monsieur le maire de Palerme pour son accueil et sa bienveillance.

Elena Briot Blackhall (élève de la seconde Esabac du lycée Jules Guesde)

Leoluca Orlando entouré des élèves des lycées Ninni Cassarà et Jules Guesde

Introduction

Montpellier et Palerme sont jumelés depuis 2016. Pour la première fois un échange scolaire a été organisé entre le lycée Jules Guesde et le Liceo Linguistico Ninni Cassarà.
Nous espérons qu’il sera le premier d’une longue série !
Les élèves italianisants de Jules Guesde sont actuellement à Palerme, hébergés par les familles de leurs correspondants, du 11 au 18 janvier.

Les enseignantes d’italien du Lycée Jules Guesde et de français du Liceo Ninni Cassarà avec le maire de Palerme, M. Leoluca Orlando

Vendredi 11 janvier

Enfin le jour du départ, les élèves sont impatients de rencontrer leurs correspondants italiens !
Les correspondants italiens et leurs familles nous accueillent chaleureusement à notre arrivée.

A l’aéroport de Marseille juste avant le départ.

Accueil à l’aéroport de Palerme

Samedi 12 janvier

La journée commence en beauté avec la visite commentée par les élèves italiens du célèbre Palais des Normands et de la Chapelle Palatine.
Nous sommes ensuite accueillis par le Maire de Palerme en personne, M. Leoluca Orlando. Après un discours de bienvenue, Monsieur le Maire nous invite à assister à un spectacle traditionnel de marionnettes siciliennes (« il teatro dei pupi ») et nous fait visiter ses bureaux.

https://www.palermotoday.it/attualita/liceo-cassara-gemellato-con-scuola-di-montpellier-studenti-a-palazzo-delle-aquile.html

Le Palais des Normands

La Chapelle Palatine

Avec les correspondants italiens sur les marches du Palazzo dei Normanni.

Leoluca Orlando entouré des élèves des lycées Ninni Cassarà et Jules Guesde

lundi 14 janvier

Lundi matin, tous au lycée ! Les élèves travaillent en binôme sur la création d’une page Internet consacrée à l’échange entre nos deux lycées.

Al Liceo

Mardi 15 janvier

Matinée sportive : élèves et professeurs participent à une course d’orientation dans le centre historique de Palerme !
Nous faisons ensuite connaissance avec la cuisine de rue palermitaine chez "Nni Franco u Vastiddaru" : panelle, arancine, panino con la milza...

Le binôme gagnant

Nni Franco u Vastiddaru

Piazza Marina

Mercredi 16 janvier

Départ le matin tôt en autocar en direction de Cefalù, ville en bord de mer à une soixantaine de kilomètres de Palerme qui a été insérée dans l’itinéraire arabo-normand inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO.
Nous avons visité la célèbre cathédrale de la ville guidés par les élèves ESABAC de la succursale de Cefalù du lycée "Ninni Cassarà".
Nous avons ensuite grimpé la Rocca (colline rocheuse) qui surplombe la ville. Les plus courageux sont même montés jusqu’au Château, au sommet.
Après le pique-nique, les élèves se sont librement promenés dans la ville avec leurs correspondants. Une journée ensoleillée et bien remplie !

Devant la cathédrale de Celafù

Au sommet du château

Jeudi 17 janvier

Ce matin nous avons visité la cathédrale et le cloître de Monreale, puis nous avons déjeuné avec une spécialité de la ville : le "pani cunzatu". Délicieux !
Nous avons ensuite repris le bus jusqu’au palais de la Zisa à Palerme, un magnifique exemple d’architecture arabo-normande.
Au retour, nous avons aussi pu admirer le Ponte dell’Ammiraglio.
Ce soir, derniers moments en famille avant le retour en France ...

Dans le cloître de Monreale

Palazzo de la Zisa

Pani cunzatu

Vendredi 18 janvier

C’est notre dernier jour à Palerme...

Matinée au lycée : les élèves ont d’abord assisté à la présentation de vidéos réalisées par leurs correspondants sur différents thèmes (les femmes et la mafia, le travail dans une maison de couture solidaire...)
Ensuite, ils ont à nouveau travaillé en salle informatique pour compléter la page Internet consacrée à notre échange avant de se diriger vers le "Bar del Cassarà".

Ensuite, la remise des prix de la course d’orientation par la Proviseure du lycée Cassarà, Madame Daniela Crimi, fut un grand moment d’émotion pour tous !
Après un déjeuner copieux au "Bar del Cassarà", les familles siciliennes sont venues chercher les élèves pour les accompagner à l’aéroport.
C’est le moment du départ pour Marseille : de l’émotion et des larmes mais aussi la joie de se retrouver bientôt à Montpellier !

Grazie al liceo "Ninni Cassarà" e alle famiglie siciliane !
Merci pour votre accueil !

Remise prix d’orientation par Madame la Proviseure

Au bar del Cassarà

Aéroport de Palerme

LA SICILIA, PAESE D’AMORE

Le case impazzite e scolorite ma profumate di colori, crollano e reggono per l’eternità del tuo cuore.

I panni stesi al esterno, asciugati con l’aria del mare e i baci del sole, fanno del paesaggio un impressionismo pieno di carisma.

Le panetterie nei camion ad ogni angolo di strada, con il grano dorato ed il pane tostato.

L’odore dei motori, la guida scivolosa e vantaggiosa ma leggermente pericolosa.

"La cintura noi la portiamo ai pantaloni"

I monti pieni di cactus e fichi d’india che se vuoi scalarli devi aver la grinta.

I monti con i loro boschi ed i loro castelli, la vista immensa che ci regalano a braccia aperte.

Fin alla Conca d’oro, ci siamo andati con loro.

I cavalli corrono e galoppano, ci portano e ci trasportano fin al bosco nascosto.

L’ospitalità non mancherà mai, e mai avrai fame con i siciliani, la loro mitica cucina e le loro mistiche specialità ti faranno volare fin al paradiso della golosità.

Le spiaggie di Mondello, ornate dal Charleston e seminate di conchiglie rare e preziose, ti fanno navigare nella tranquillità e il tempo si ferma qua.

I pupi ti raccontano la storia della loro città, ma solo le persone della loro città possono capirli. Anche i pupi parlano con i gesti, e in dialetto raccontano il loro contesto.

La Sicilia è abbracciata dal mare e baciata dal sole, l’Etna fuma e respira, e diventa il polmone della Sicilia, le isole Eolie si fanno vedere timidamente e gli alberi rampanti, stravaganti e giganti ti raccontano il passato.

Le vie strette e fiorite ti fanno perdere per scoprire e scoprirti nell’immensità dei mosaici dorati che sono storie raccontate.

La cultura mista e particolare rende la città come la gente : meravigliosa e favolosa.

Adesso spicciati che a casa si deve tornare.

Adesso spicciati che a scuola si deve tornare.

La scuola con i muri dipinti e le scritte consumate. La scuola piccola, ma che il paese lo riflette tanto bene.

Festa e sorrisi vengono senza essere spinti, come l’ambiente che si crea attorno a questa regione.

L’accento della gente, le fontane, le colonne, le quattro stagioni , una volta viste non si possono dimenticare.

Ed il sindaco che lotta per la pace e la tolleranza della sua città è un esempio da seguire. Anche se nessuno è perfetto e che si deve pensare a tutti.

Oggi si può dire che la Sicilia è un paese d’amore.

Morgane Voisin

Una poesia di Marcello Bosselet

Gemellaggio 2019 in Sicilia

La Sicilia : compresa tra spiagge immacolate e persone cordiali
Arancino o arancina ? Sulla seconda sono maniacali
Mangiare come se non ci fosse un domani
E parlando italiano essere considerati marziani

Essere catapultati con persone mai viste prima
E il giorno dopo già trovare una reciproca stima
Bei monumenti e viste incredibili
Qualsiasi angolo o strada sono imperdibili

Pensi che sia passato un mese
Quando torni essere tristi è palese
Molto presto ci rivedremo
E tutti di gioia canteremo

Marcello Bosselet

SPIP 3.2.1 [23954] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le jeudi 18 avril 2019